l’handicap moteur ou mental

L’handicap est une notion large avec pour conséquence une diminution de l’autonomie de l’individu, celle-çi peut-être physique ou mentale. Notre corps est en perpétuel mouvement. Cette mobilité est nécessaire aux échanges nerveux et nutritionnels entre les tissus. Or, un handicap entraîne souvent une diminution de cette mobilité. Le corps est donc obligé de compenser au mieux afin d’assurer un fonctionnement correct des différentes structures.

photo handicap 4 carrés

Ces pertes de mobilité, si elles ne sont pas traitées, peuvent avoir d’autres conséquences sur le corps telles que :

  • perte de tonus musculaire
  • déformation squelettique
  • appareillage

Ces éléments vont engendrer des gênes voire des douleurs comme :11705342_1859391124286614_8436581010124241458_n

  • une perte de mobilité
  • un inconfort digestif et urinaire
  • des stases veineuses
  • des jambes lourdes,…

Par des manipulations ciblées, je vais rendre de la mobilité à vos articulations, organes pour restaurer au mieux une bonne irrigation sanguine et un bon apport nerveux en résolvant certains conflits internes apportant ainsi un confort de vie supplémentaire à votre quotidien. De même, ces manipulations vont aider l’enfant ou l’adulte victime d’handicap de se développer au mieux et de se sentir « vivant » dans son corps et ainsi de prévenir par la même occasion certains futurs troubles.

Si vous souffrez d’une infirmité neurologique et/ou physique, congénitale ou acquise, l’Ostéopathie ne peut pas soigner la source du problème. Cependant, elle est une aide précieuse pour permettre au corps de s’adapter aux troubles fonctionnels qu’il est susceptible de développer. Elle apporte un soulagement par des manipulations douces appropriées. Ces manipulations sont basées sur un travail de rééquilibrage des tissus de l’ensemble du corps permettant de relacher les tensions musculaires dans les zones hyperactives (haut du corps chez le paraplégique par exemple) ou des articulations peu sollicitées, stimulant le système nerveux du muscle et relançant le système circulatoire. Par exemple, le manque de mobilité engendre très souvent constipation et ballonnements et cela l’ostéopathie peut aisément le soulager en redonnant de la mobilité aux organes viscéraux.

Sur le handicap mental, en soulageant la structure dans le corps, nous avons effectivement des conséquences positives et bénéfiques sur les différentes altérations de fonctionnement que ces structures figées engendrent. Par contre, dans certains cas, les lésions cérébrales sont telles que nous pouvons pas avoir de récupération significative mais cela apportera un confort de vie quotidien non négligeable au patient.

Ainsi, un traitement ostéopathique pourra apporter un mieux-être à la fois physique et psychique qui aidera le patient dans ses difficultés du quotidien et améliorera sa qualité de vie.