Le pré-ado et l’adolescent

La période de la croissance et la puberté constituent les modifications les plus importantes que connait notre corps au cours de la vie. L’enfant se construit tant physiquement qu’intellectuellement et va également interragir avec son environnement. La croissance peut elle même permettre des perturbations sur le schéma de fonctionnement du corps de l’enfant et de l’adolescent (trop rapide par exemple).

En plus de ces changements, le pré-adolescent connaitra des traumatismes, des chutes avec des répercussions, des conséquences sur les différents mécanismes corporels mis en oeuvre. Il connaitra inévitablement quelques chutes qui sont autant de micro-traumatismes qui pourront avoir des répercussions, à terme, sur sa santé et son bien-être. De même, le sport de manière intensive mettra à rude épreuve un corps en cours de constitution (tensions musculaires importantes sur les cartilages de croissance par exemple).

Les traitements orthodontiques, souvent nécessaires à l’adolescence, entraînent des compensations du corps humain coûteuses en énergie afin de maintenir une posture correcte. L’ostéopathe peut aider l’enfant à s’adapter du mieux possible à cette nouvelle contrainte apportée par la pose de l’appareil en s’assurant de l’ équilibre de la mâchoire et des structures qui y sont liées .
La colonne vertébrale peut présenter au cours de la croissance des déformations : scolioses ou attitude scoliotique qu’il sera important de rectifier avant l’ossification complète, ce que l’ostéopathe peut aider à corriger en parallèle des prises en charge traditionnelles.

La jeune adolescente connaîtra également ses premières règles qui en se mettant en place pourront parfois causer des douleurs. L’ostéopathe peut prendre en charge avec efficacité ces divers problèmes et apporter à l’enfant ou l’adolescent du confort tout en le soulageant de certaines douleurs. 


Motifs de consultations chez l’adolescent :

  • bilan annuel,
  • début d’activité sportive ou de manière intensive,
  • préparation à une compétition sportive,
  • port d’un appareil dentaire,
  • scoliose,
  • troubles scoliotique,
  • enfant qui ne se tient pas droit,
  • mal de dos,
  • douleurs musculaires,
  • tendinites (tendon d’Achille, coude, épaule…),
  • douleurs musculaire,
  • pubalgies (football), 
  • maux de tête, céphalées, migraines,
  • douleurs abdominales,
  • trouble du transit : diarrhées, constipation,
  • ballonnements,
  • reflux,
  • difficultés de concentration,
  • dyslexie,
  • énervement,
  • hyper-activité,
  • stress…
  • troubles du sommeil
  • insuffisance motrice et cérébrale (IMC)
  • hypertonie,
  • hypotonie,
  • troubles psychomoteurs ou retards mentaux
  • troubles auditifs,
  • règles douloureuses,
  • port de semelles orthopédiques.