torticolis du bébé et ostéopathie

Le torticolis est lié à un spasme musculaire du sterno-cléido-occipito-mastoïdien, appelé plus couramment le SCOM, et du raideur nucale. En effet, la tension musculaire va créer une bande ou une bosse fibreuse au touché.

Visuellement, il provoque une inclinaison avec une rotation opposée de la tête. Parfois, cette rotation de la tête va être associé à une plagiocéphalie, c’est-à-dire, à une tête plate sur une partie du crâne à force d’avoir toujours les mêmes appuis.

 

Il existe deux types de torticolis:

• torticolis musculaire congénital
• torticolis congénital

Le premier est le plus répandue et le plus bénin. Cette forme se développe dans les premières semaines de vie du nourrisson.

Infant with Congenital Muscular TorticollisSource: http://www.netterimages.com/image/2034.htmhttp://www.bostream.nu/torticollis/torteng.htm

Le second, plus rare, est associé à certaines malformations de naissance:
• une absence du muscle SCOM d’un côté
• une fusion de vertèbres cervicales
• une subluxation congénitale cervicale
• une anomalie du système nerveux

 

Il est important de consulter un médecin si un torticolis apparaît avec de la fièvre.

 

origine du torticolis chez le nourrisson

Le torticolis est principalement dû:

  • position utérine du bébé ( mise en tension des cervicales pendant la grossesse)
  • accouchement et la position de bébé ( siège)
  • accouchement avec instrument ( les instruments augmentent le risque de torticolis)
  • accouchement sans instrument ( manipulations lors de l’expulsion du corps médical)

 

Conséquences du torticolis chez le nourrisson

S’il n’est pas traité, le torticolis peut être, à terme, à l’origine de certains troubles comme :
• une déformation du visage : En effet, le corps cherchant absolument à avoir le regard à l’horizontale, une asymétrie faciale se met en place fréquemment.
• une déformation de la tête à type de plagiocéphalie, le nouveau-né restant systématiquement tourné du même côté
• un trouble fonctionnel oculaire
• une déformation vertébrale à type de scoliose notamment au niveau cervico-thoracique.

De plus, pour soulager ce torticolis, l’enfant se place régulièrement en banane afin de limiter la tension musculaire du cou.

 

Comment l’ostéopathie va intervenir dans le torticolis du nourrisson?

L’ostéopathe va rendre un maximum de mobilité au corps du nouveau-né avec des manipulations douces et sans contraintes.

Ainsi, le traitement en ostéopathie va limiter les conséquences des différents traumatismes lié à la vie fœtale et à son accouchement. Pour soulager les tensions musculaires cervicales, l’enfant va se tortillé et donc le traitement ostéopathique ne sera pas uniquement cervicale afin de libérer les tensions adaptatives du spasme.

 

L’amélioration de la mobilité est généralement immédiate après la première séance, mais il peut être nécessaire de poursuivre le traitement sur un deuxième rendez-vous pour corriger définitivement le problème.

bébé qui dort

Que faire en dehors de la consultation?

 

L’implication des parents va être indispensable pour diminué le torticolis. En effet, après la séance, il faudra aider bébé à tourner la tête du côté opposé afin qu’il comprenne que le spasme musculaire est levé. Pour cela vous pouvez:

  • stimuler le bébé par le regard et par des jeux en travaillant les différentes rotations des cervicales.
  • positionner bébé afin de tourner la tête du côté opposé de la rotation:
    • en plaçant un mobile du côté opposé au lit,
    • la porte par laquelle rentre les parents du côté difficile en le tournant de sens dans le lit,
    • la fenêtre avec la lumière du côté difficile en le tournant également

 

Enfin, en cas de torticolis majeur, la kinésithérapie peut-être complémentaire au traitement de votre ostéopathe.