infertilité, FIV et ostéopathie

stérilité = incapacité totale d’avoir des enfants.

infertilité= problème mécanique entraînant une difficulté à avoir des enfants

 

Sterilite-et-infertilite-ostéopathie

 

Comment agit l’ostéopathe dans le cas de l’infertilité et dans la FIV ?

L’ostéopathie permet d’harmoniser les mouvements mécaniques du corps.

Dans le cas de l’infertilité, le problème est principalement mécanique: une tension de la paroi utérine, d’une trompe, une malposition du bassin,…

 

L’ostéopathe, par ses techniques, va pouvoir être un acteur essentiel lors de la fécondation in vitro ( FIV ) car il va pouvoir agir sur les différentes tensions du petit bassin et du reste du corps quand l’infertilité ne provient pas d’un problème médical ou biologique:

_ assouplir le périnée

_ rendre de la mobilité à l’utérus et aux trompes

_ restaurer la vascularisation du petit bassin

_  repositionner le col de l’utérus dans sa position physiologique

En travaillant sur ces différentes tensions physiques et sur la mobilité des organes, l’ostéopathie va pouvoir aider la fécondation mais également la nidation. En effet, les parois tendues de l’utérus vont rendre difficiles l’implantation de l’oeufs sur cette dernière. De même, les tensions sur l’ensemble du bassin vont diminuer également une bonne nidation car la vascularisation du bassin et de l’utérus va être diminuer. Si la vascularisation se retrouve diminuée, l’apport en sang oxygéné va être également moins important et la fonction de l’organe va en être affectée. Le corps va ainsi rejeté l’oeuf car le corps ne pourra pas lui apporter les ressources nutritionnelles pour assurer son bon fonctionnement.

 

Alors sur quoi travaille l’ostéopathe?

  • Le petit bassin: on va restaurer les différents mouvements du bassin lié à des troubles mécaniques ou d’anciens antécédents (chocs, cicatrices, kystes, infections, séquelles,…)
  • La colonne vertébrale: le petit bassin est recouvert par un sac qui est en continuité avec la sphère abdominale appelé péritoine. Ce dernier est directement attaché sur la colonne lombaire et peut, par conséquent, entraîner des tensions sur l’utérus et ses parois.
  • Le diaphragme: ce muscle est celui de la respiration. Il va laisser le passage à l’œsophage mais également aux gros vaisseaux notamment celui de l’Aorte qui est une énorme artère permettant la vascularisation digestive et gynécologique. Le diaphragme va également agir comme une pompe en écrasant la masse viscérale et la relâchant, ce qui permet le brassage vasculaire du ventre et du petit bassin.
  • Le crâne: un blocage sur la mobilité du crâne peut avoir une action sur la régularisation hormonale ainsi sur l’état de stress de la patiente.

 

Quand consulter dans le cas de la FIV?

  • idéalement, la première semaine après les règles est propice au traitement ostéopathique car aucune imprégnation hormonale à été faite.
  • Avant une FIV, une consultation est conseillée trois semaines avant le transfert d’embryon.
  • Avant la stimulation hormonale, la consultation est interessante 1 mois avant.
  • Entre la ponction d’ovocyte et l’implantation des oeufs, une séance sera nécessaire afin de vérifier la bonne mobilité du petit bassin.